LA VENTE EN VEFA (vente en l’état futur d’achèvement)

Dans cet ouvrage, je vous livre une stratégie d’approche pour commercialiser des biens neufs, vendus en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement).

250 pages à parcourir, qui vous permettront de mieux appréhender ce type de vente, de manière à booster votre chiffre d’affaires!

Formation commerciale pratique conseil en gestion de patrimoine indépendant CGIP

Cet ouvrage de 214 pages, est destiné d’une part, aux futurs conseillers en gestion de patrimoine, qui souhaitent démarrer avec une vraie stratégie d’approche commerciale, mais également, à ceux actuellement en activité, et qui vont forcément y trouver du grain à moudre.

Je ne traite pas des produits, car toute la partie technique vous sera parfaitement présentée et développée par vos différents mandants, au cours de formations et de séminaires divers. En effet, c’est à eux de vous expliquer et de vous former sur le fonctionnement des produits et des montages proposés, de vous prévenir des dangers inhérents aux investissements plus ou moins risqués, et de vous former de manière à ce que vous puissiez présenter à votre tour, leur produit en clientèle.

Par contre, la partie commerciale est rarement abordée, car très souvent, ils partent du principe que vous savez vendre.

Vendre.

Le mot est lâché !

Car au-delà de sa mission et de son devoir de conseil, le CGPI va toujours chercher à refiler (pardonnez-moi l’expression mais il faut bien appeler un chat par un chat) quelque chose qui puisse lui rapporter.

 Aussi, je m’occupe uniquement de la partie commerciale, que j’ai personnellement testée et développée aux cours de mes nombreuses années dans cette activité.

Tout est passé en revue, depuis la prise de rendez-vous, jusqu’à la conclusion du dossier, sans oublier les étapes intermédiaires.

Très complet, cet ouvrage devrait vous permettre d’atteindre des objectifs, qui feront de vous un CGIP pleinement épanoui.

L’objet de cette formation pratique conseil en gestion de patrimoine, est d’expliquer les différentes étapes susceptibles de vous mener vers votre réussite.

Nous parlons bien des étapes commerciales, sans lesquelles vous ne pourrez jamais devenir un bon conseiller en gestion de patrimoine.

1 – La première étape, qui est de loin la plus délicate, la plus compliquée, pour ne pas dire la plus dure, consiste à trouver des clients.

2 – La deuxième étape, que nous nommerons phase une, suppose que vous ayez réussi à obtenir un rendez-vous avec un « peut-être client futur ».

3 – La troisième étape, que nous nommerons phase deux, sera celle du second rendez-vous, qui suivra de quelques jours le premier rendez-vous et devra être celle de la validation et de la réalisation de l’opération financière que vous aurez présentée.

Nous verrons plus tard, dans une autre formation pratique pour CGPI confirmé, comment « booster » votre carrière et lui donner une dimension nouvelle, insoupçonnée et que vous n’imaginez même pas !

Et là, je peux vous garantir que votre travail ne sera pas le même !

Simplement, on ne peut pas brûler les étapes et il faut bien commencer par le commencement.

Vous  trouverez la formation commerciale  pratique conseil en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) en cliquant sur l’onglet BOUTIQUE

 

Conseil en gestion de patrimoine : avantages / inconvénients

Avant de vous lancer dans l’activité de conseiller en gestion de patrimoine, vous voulez en connaître les avantages et les inconvénients.

Alors ce fascicule est fait pour vous.

Il est téléchargeable gratuitement en cliquant sur l’onglet BOUTIQUE

Quatre méthodes pour booster votre activité de CGPI (conseil en gestion de patrimoine)

Vous exercez actuellement, le métier de conseil indépendant en gestion de patrimoine (CGPI) et comme tous vos confrères, vous devez constamment trouver de nouveaux clients, pour développer votre activité.

Dans ce fascicule de 72 pages, je vais vous présenter quatre moyens, pour améliorer vos performances et par-delà, augmenter sensiblement votre chiffre d’affaires.

▪ La première solution concerne les conseils en gestion de patrimoine, qui ont un minimum d’expérience.

Par contre, elle ne pourra pas convenir aux débutants.

Elle va leur permettre de développer et de fidéliser de la clientèle nouvelle et ancienne.

▪ La deuxième solution, est destinée aux CGPI qui ont une bonne expérience de leur activité, c’est à dire au moins trois années de pratique.

Elle va leur permettre de développer une nouvelle clientèle mais pas que ça…

▪ La troisième va parfaitement convenir aux CGPI fort d’une solide expérience, capables de faire preuve d’initiative et d’autonomie.

▪ La quatrième est sans aucun doute la Rolls-Royce du métier, ce que l’on peut faire de mieux à l’heure actuelle.

Tout le monde en rêve…

Mais n’est pas tout le monde qui veut, comme nous le verrons par la suite.